Entretien du bois

34 ans d’expérience.

Comment entretenir le bois de nos meubles pour le garder en bon état et attrayant.

Une propriété importante des éléments en bois est sa sensibilité aux conditions météorologiques telles que les rayons du soleil, le vent et l’humidité. Il est impossible de protéger le bois à 100 %. Le bois est exposé à un processus de vieillissement naturel. Pour garder aux planches leur aspect du neuf plus longtemps, nous les protégeons à la production par laquage ou huilage. Notre offre comprend deux parties:

  • RÉSINEUX - nous protégeons le bois tendre avec des vernis de différentes couleurs (voir sur la gauche "palette des couleurs bois")
  • BOIS DUR - nous les protégeons par imprégnation, puis les huilons.

Bois tendres, Conifères résineux européens



Les bois de conifères vernis conservent leur aspect d’origine plus longtemps que les bois durs protégés par l’huilage; c’est parce que le vernis est un revêtement permanent et que l’huile est lavée et pénètre dans le bois. En raison de l’usure, le bois devenu mou (vernis usé, dommages mécaniques) aucun entretien n’est à effectuer, tous les éléments usés doivent être remplacés. Le processus d’entretien du bois dur est différent.

Bois dur

Bien que le feuillu ait tendance à s’estomper plus rapidement que le résineux vernis, sa texture lui permet d’être entretenu et restauré à son état de première fraîcheur. Le bois dur a une tendance naturelle à boire l’huile qui peut également être lavée par la pluie. Cela expose le revêtement extérieur à la chaleur - par séchage du soleil. Par conséquent n’oubliez pas de prendre soin du bois, de l’huiler régulièrement. En raison de l’entretien variable du bois, nous proposons deux solutions :

  • Premièrement: pour le bois qui a encore l’aspect du neuf, six mois après l’achat, nettoyer les planches (avec de l’eau et du détergent à vaisselle) - afin que l’huile ne soit pas mélangée à de la saleté - puis huiler les surfaces visibles. Répéter tous les six mois. C’est suffisant pour garder au bois son bel aspect et ses couleurs intenses pendant une longue période.
  • Deuxièmement : pour les planches déjà grises et décolorées, commencer par poncer la surface avec du papier de verre (d’abord avec un grain plus grossier, p. ex., 180; puis avec un grain plus fin, p. ex., 240/300) jusqu’à ce que la couche grisâtre soit enlevée. Le dévissage/vissage des planches exige de la pratique et du temps; ensuite, appliquer une couche d’agent imprégnant suivie d’une couche d’huile.

Ci-dessous les planches d’une même série ayant subi le traitement (ponçage et huilage) et avant la conservation.

  • Numéro 1 chacune des trois planches ressemblait initialement à celle de la photo portant le numéro 1. Les planches n’avaient pas été entretenues et avaient été exposées à l’extérieur pendant une longue période (environ deux ans).
  • Numéro 2 montre la planche dont la surface a été poncée et les fissures remplies (mesure facultative).
  • Numéro 3 montre une planche qui a été poncée, imprégnée et huilée. Veuillez noter les différences entre 1 et 3. C’est la même planche - avant et après le traitement. Elle parait neuve. La photo montre l’avantage important de la matière ‘bois dur exotique’ qui peut être facilement restaurée à l’état du neuf.
entretien du bois dur
Contact